Règlement grand-ducal du 19 mars 1991 portant fixation, pour les fonctionnaires désignés par le Ministre des Communications pour un emploi dans la carrière supérieure de l'ingénieur à l'administration des postes et télécommunications, de la matière et des modalités de l'examen de contrôle prévu par l'article 18 alinéa premier du règlement grand-ducal du 5 février 1979 fixant les conditions et les modalités de l'accès du fonctionnaire à une carrière supérieure à la sienne.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 19 mars 1991 portant fixation, pour les fonctionnaires désignés par le Ministre des Communications pour un emploi dans la carrière supérieure de l'ingénieur à l'administration des postes et télécommunications, de la matière et des modalités de l'examen de contrôle prévu par l'article 18 alinéa premier du règlement grand-ducal du 5 février 1979 fixant les conditions et les modalités de l'accès du fonctionnaire à une carrière supérieure à la sienne.

Nous JEAN, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau;

Vu l'article 6ter de la loi modifiée du 22 juin 1963 fixant le régime des traitements des fonctionnaires de l'Etat;

Vu les articles 18 et 21 du règlement grand-ducal du 5 février 1979 fixant les conditions et modalités de l'accès du fonctionnaire à une carrière supérieure à la sienne;

Vu l'article 27 de la loi du 8 février 1961 portant organisation du Conseil d'Etat et considérant qu'il y a urgence;

Sur le rapport de Notre Ministre des Communications et de Notre Ministre de la Fonction Publique et après délibération du Gouvernement en Conseil;

Arrêtons:

Art. 1er.

L'examen de contrôle prévu à l'article 18 § 1 du règlement grand-ducal du 5 février 1979 fixant les conditions et les modalités de l'accès du fonctionnaire à une carrière supérieure à la sienne comporte, pour les fonctionnaires désignés par le Ministre des Communications pour un emploi dans la carrière supérieure de l'ingénieur à l'administration des postes et télécommunications, des interrogations écrites et orales sur les matières suivantes:

I. Partie générale
Le Budget et la comptabilité de l'Etat
Les Marchés publics
Le Statut général des fonctionnaires de l'Etat.
II. Partie technique
A Informatique théorique
Basic Concepts of Computability
Flowcharts and Machines
Register Machines and Register Computability
Primitive Recursive and mu-Recursive Functions
While-Programs and While-Computability
Tape Machines
Stack Machines
Comparison of Number and Word Functions, Church's Thesis
Recursive and Recursively Enumerable Sets
The Standard Numbering Phi of the partial mu-Recursive Functions
Some Unsolvable Problems
Endliche Automaten
Automatenmodelle
Beispiele und Motivation
Determinierte und endliche Automaten
Nicht determinierte endliche Automaten
Automaten mit Epsilon-Übergängen
Die Familie der regulären Sprachen
Reguläre Ausdrücke
Abschlußeigenschaften
Reduzierte endliche Automaten
Algorithmen für endliche Automaten
Formale Sprachen
Grammatiken
Von den regulären zu den kontextfreien Sprachen
Transformationen kontextfreier Grammatiken
Schleifensatz und Abschlußeigenschaften
Analytische Charakterisierung der kontextfreien Sprachen
Entscheidbare und aufzählbare Sprachen
B Informatique pratique
CICS Customer Information Control System.
VM/SP Virtuel Machine System Product
OS/VS2 MVS Multiple Virtuel Storage
SQL/DL Structured Query Language/Data System

Art. 2.

La commission de contrôle prévue à l'article 21 du règlement grand-ducal du 5 février 1979 fixant les conditions et les modalités de l'accès du fonctionnaire à une carrière supérieure à la sienne, statuant en qualité de jury d'examen conformément au point 3 du même article, prend souverainement et sans appel les décisions qui lui sont dévolues aux termes du présent règlement et de celui du 5 février 1979 précité.

En cas de réussite aux épreuves prévues par l'article 1er, le jury attribue, selon le cas, l'une des mentions suivantes: «suffisant», «satisfaisant», «bien» ou «très bien».

En cas d'échec, il déclare le candidat non admissible.

Art. 3.

Le jury élabore son règlement de procédure qu'il soumet à l'approbation de Notre Ministre de la Fonction Publique.

Art. 4.

Notre Ministre des Communications et Notre Ministre de la Fonction Publique sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent règlement qui sera publié au Mémorial.

Le Ministre des Communications,

Alex Bodry

Le Ministre de la Fonction Publique,

Marc Fischbach

Château de Berg, le 19 mars 1991.

Jean


Retour
haut de page